IEF

Nos débuts en IEF

Nous avons commencé l’aventure « IEF », il y a presque quatre ans.

Tout d’abord, j’ai voulu faire les supports de cours moi-même, en recherchant sur le net et en m’inspirant des blogs de mamans instruisant en famille.

Très vite, je me suis sentie dépassée par cette quantité d’informations, et surtout j’avais si peur de me tromper, de rater quelque chose ou encore de mal faire !

Après tout je n’étais pas maîtresse d’école ! Je n’avais aucune formation pour cela !

Aider son enfant à faire ses devoirs c’est une chose ! Etre la personne qui allait lui enseigner c’en est une autre !

Est-ce que j’avais fait le bon choix ?

Mais dans quoi me suis-je embarquée !!! Et si par ma faute, je les abrutissais plus qu’autre chose !

Toutes ces questions m’épuisaient, et chaque jour il y avait une crainte de plus qui se rajoutait à ma check-list défaitiste.

Finalement, j’ai opté pour le Cned que j’ai acheté d’occasion avec une maman blogueuse pour ma Nanou et pour Doudou, n’ayant pas 6 ans, âge officiel pour commencer l’école, j’ai opté pour beaucoup d’informel avec des jeux fabriqués grâce aux supports de la même maman blogueuse.

Mais les supports du Cned ne me convenaient pas, je tournais en rond et j’ai eu l’impression de ne rien faire.

Je repris mes recherches sur le net et je suis finalement tombée sur le Cours Ste-Anne.

Les personnes utilisant ces supports étaient plus que satisfaites, je décide alors de leur acheter une remise à niveau pour la classe supérieure puisque nous étions déjà à la moitié  de l’année.

Ce fût la meilleure décision que j’ai prise ! Nanou qui rechignait à travailler, et qui transformait chaque séance d’instruction en calvaire, a repris goût aux apprentissages, et a pris beaucoup de plaisir à faire cette remise à niveau.

Tout devenait plus claire pour elle et ce n’était plus du travail mais un moment partagé avec Maman.

Le cours Ste Anne ne proposant que du français pour la remise à niveau, nous nous sommes aidés des livrets « cahier du jour, cahier du soir » qu’elle avalait pratiquement.

Si comme moi, vous préférez avoir des supports fait par des professionnels, l’enseignement dispensé par le Cours Ste-Anne est parfait. Il est clair, logique, structuré et tout est si bien expliqué que l’enfant assimile sans problème.

Bien sûr il a un coût, mais le soutien de la maîtresse suivant Nanou et aussi le fait d’avoir un regard extérieur sur son travail est un énorme avantage.

Il m’est arrivé de trouver son travail correct, alors qu’il ne l’était pas ; ou encore estimer que le soin accordé à son travail n’était pas suffisant alors qu’il l’était.

Il m’est aussi arrivé de trouver que son travail de rédaction manquait de détails, de profondeur alors que pour son âge, c’était amplement suffisant.

Il n’est pas évident lorsque l’on débute dans l’IEF de savoir si les apprentissages sont acquis ou pas et pour moi un regard extérieur était nécessaire et l’est toujours.

Aujourd’hui, nous prenons doucement notre rythme de croisière et encore !!!

Le Cours Ste-Anne nous oblige à une rigueur pas toujours facile à tenir mais on s’accroche, on s’accroche…

Et c’est notre quatrième année !

 

Pour Doudou, il s’exprimait si peu, j’essayais de lui apporter du vocabulaire à travers des petits jeux ;  de le détendre avec des jeux de pâte à modeler.

Ce qu’il préférait c’était la peinture, alors on en faisait tous les jours !

J’espérais qu’en la touchant, en faisant glisser ses doigts sur le papier, il se débloquerait, se détendrait, prendrait goût à la vie.

J’essayais d’attirer son attention avec des petites histoires.

Il n’était pas très expressif, j’avais l’impression de ne pas avancer, de ne rien lui apporter mais ce que j’appris plus tard c’est qu’il emmagasinait tout.

Il gardait tout dans un coin de sa tête, archivant soigneusement tout ce que je lui proposais pour pouvoir me le ressortir au moment voulu… quand il serait prêt….quand il n’aurait pas peur d’être jugé.

 

…Et plus tard, nous avons commencé la méthode des 3I.

 

Cette méthode a changé notre vie, dans le plus beau sens du terme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s